VOILÀ CE QUE JE VOIS, VOUS EN FAITES CE QUE VOUS VOULEZ …

Voici revenu le printemps et avec lui le temps des comptes administratifs, des budgets pour nos Municipalités et, pour nous simples citoyens, cela va se résumer à nouveau à de magnifiques … fromages tout en couleurs dans nos bulletins communaux.

Avec quelques gros chiffres qui en réalité cachent la forêt d’une multitude de petits chiffres pourtant largement plus intéressants pour le contribuable qui s’intéresse à la bonne gestion de sa commune.

AUJOURD’HUI : petit détour par notre “Reflet” communal.
Que coûte t’il et … est-il vraiment le “reflet” de tout notre Conseil Municipal ?

LE COÛT …

Une soixantaine de pages glacées par numéro, tout-couleurs, une très belle présentation mais … juste quelques questions toutes simples :

  • toutes les infos ont elles la même valeur et nécessitent-elles le même luxe dans une période où les économies s’imposent ?
  • Est-ce que les Conseillers municipaux eux-mêmes en connaissent le prix de revient ?
  • Combien de nos concitoyens les gardent ou au contraire les jettent, parfois très rapidement ?

Ce sont des questions que nous nous posions déjà à l’époque pour en mesurer le juste coût à investir en ce domaine pour une bonne information d’une part, l’incitation à sa lecture d’autre part.
Aussi réservions-nous la couleur aux pages qui le justifiaient (avec photos par exemple). Et comme nous assurions gratuitement la mise en page en interne (par Francine Hoff) pendant de nombreuses années, nous avons pu offrir à nos compatriotes une information de qualité à un prix de revient optimum.

Par la suite, grâce à l’acquisition en propre de matériel de reproduction, nous avons pu généraliser la partie couleur tout en augmentant la fréquence d’information.

LA PLACE OUVERTE À L’OPPOSITION …

Lors des dernières élections municipales, la majorité actuelle n’avait remporté la victoire qu’avec 6 voix d’avance !
C’est à dire que l’opposition représente elle aussi pratiquement la moitié de la population !

Or, il apparaît que dans notre “Reflet” local, aucune place d’expression ne lui soit accordée. A moins qu’elle n’en souhaite pas. Une explication à ce sujet serait très instructive.

Surtout que, même pour les réunions du Conseil Municipal, le choix de « Synthèse des compte-rendus » lui enlève toute possibilité d’existence.

partages