Article de l’Alsace du 09/03/2021

Démenti affiché aux caisses de l’Intermarché

2014 – 2021 : une si longue attente pour créer un … “groupe de travail” !

Comme l’indique l’article, le SUPER U a fermé ses portes à l’été 2014, après seulement 11 mois d’existence.
M. Schielin, Maire de la Commune avait alors toutes les cartes juridiques en main pour sauver notre Supermarché en l’empêchant de tomber entre les mains de son concurrent direct de Hirsingue qui avait tout intérêt à sa disparition !

La Commune aurait ainsi pu racheter le bâtiment pour le revendre à un professionnel …
D’autant plus que l’enseigne U était également sur les rangs avec une offre de reprise de l’ensemble du personnel !

Or, à aucun moment, M. Schielin n’a même daigné solliciter une position officielle de son Conseil Municipal, par délibération, pour tenter de sauver, soit par recours judiciaire soit par maîtrise foncière, cet enjeu commercial essentiel pour notre village, acquis peu auparavant après un combat de près de dix ans par les équipes municipales précédentes.
SCANDALEUX !

M. SCHIELIN aurait pu prendre exemple dès l’été 2014

M. SCHIELIN aurait pu prendre exemple de ce que nous avions fait dans les années 1990 pour sauver la friche Lang, après la fermeture de l’usine textile.
En effet, malgré un lourd endettement de notre Commune et une perte colossale de taxe professionnelle, nous avions acquis ce Site pour plus de 6 millions de francs, après de difficiles tractations avec le liquidateur judiciaire (il revendiquait 24 millions au départ).
Puis nous avons revitalisé ce site pour quelques millions supplémentaires avant une revente par lots.

Dix ans plus tard les dettes correspondantes étaient remboursées et les nouvelles recettes fiscales pour la Commune dépassaient sensiblement celles que nous y avions perdues.

au lieu d’attendre 2021 pour créer enfin un “groupe de travail” … 6,5 longues années donc, plus tard !

Un de nos anciens Présidents de la Vème République a dit un jour : Si je veux enterrer un dossier, je crée une COMMISSION …
C’est tout dire !

D’autant plus que celui qui a désormais la bonne carte en main, ce n’est plus la Commune mais le gérant du Supermarché Leclerc de Hirsingue !
Bon, évidemment, pour un bowling çà pourrait passer
(s’il ne subsiste pas un certain verrou)!
Mais, joue-t’on encore dans la même cour ?

La seule solution en fait, c’est faire sauter le verrou …

Ce verrou qui bloque cette friche depuis toutes ces années, mais ceci est une autre histoire.
Malheureusement il est plus difficile de désagréger les préjugés qu’un atome (Albert Einstein)

QUOIQUE ?

Un commentaire intéressant :

Emmanuel Hoff
Tu parles d’un verrou, mais pour moi la seule vraie question c’est le “vers où ?”.

Je ne sens pas un combat au service de la commune (sinon ce serait déjà fait),
Je ne vois pas une vision stratégique (sinon à la place d’une commission il y aurait une vraie concertation)
Et je ne vois pas une envie (sinon l’équipe municipale aurait déjà proposé un projet).

Cà ressemble plutôt à l’injection de “pensées positives qui prouvent qu’on veut faire bien sans prendre de risque de faire”.

Et pourquoi pas faire une vraie concertation citoyenne portée par des citoyens là dessus ?

partages