M. BERTSCH, Directeur, le jour du départ à la retraite de Mme PAROLINI, institutrice, devant les classes de l’école primaire.

(Merci à M. et Mme HAAS, du Cercle d’Histoire de Waldighoffen de nous avoir communiqué cette photo)

Merci également à Alain, le fils de M.Raymond Bertsch et à M. Laurent Scherrer, un autre éminent acteur du sport des jeunes dans le Sundgau, pour m’avoir fourni les éléments d’information et autres photos, indispensables pour pouvoir rédiger cet hommage.

Passe le temps …

Voilà 26 ans déjà que M. Raymond BERTSCH a passé le flambeau de la Direction de notre école primaire communale.

Arrivé chez nous en 1984 pour diriger l’équipe enseignante de notre école primaire pendant 12 ans, M. BERTSCH a ensuite pris sa retraite en 1996

… avant d’orienter ensuite son énergie, en y imprimant aussi toute sa marque sur ses autres passions associatives qui l’auront dès lors guidé jusqu’à son départ ultime en cette fin du mois d’octobre 2022, après une retraite très active à partir du village voisin d’Oberdorf.

M. BERTSCH aura marqué sans nul doute tous ceux qui l’auront côtoyé et plus particulièrement nos jeunes enfants, par sa voix “ de chez nous” si caractéristique, ses convictions fortes et ses engagements sans faille, son autorité, ses décisions claires et fermes, dans un monde pourtant déjà en pleine évolution.

Mais les temps ont bien changé et avec eux notre population : beaucoup d’anciens ont déjà disparu et nos jeunes d’alors se sont souvent envolés vers d’autres cieux …

Qui, ici, se souvient encore de cette période de 12 années où M. BERTSCH a assuré cette si importante mission d’éducateur et de guide de nos enfants vers leur âge d’adulte ?

Ce ne fut pas encore le règne de l’image ni de la mise en scène mais celui tout simplement de vocations parfois fortes heureusement !

Je tiens, en ce jour de recueillement, à témoigner simplement, avec les informations dont je peux encore disposer, du passage fort de M. BERTSCH auprès de nous.
Je le fais en tant que Maire pendant 25 ans de ce village de Waldighoffen dont 7 durant sa présence physique au sein de notre école.

Cet hommage que nous lui devons …

L’éducation de nos enfants, le football, le Crédit Mutuel … voilà les trois facettes à travers lesquelles j’ai pu apprécier les engagements de M. Raymond BERTSCH, chez nous et au-delà !

Pour illustrer cet ultime hommage, j’ai essayé de trouver quelques documents publics.
Dans cette recherche j’ai été frappé de leur rareté pour un homme qui s’était tellement investi, jusqu’au bout, dans le cadre d’organismes pourtant non avares, par ailleurs, en communication.

Un merci donc tout particulier à M. Laurent Scherrer et à Alain, le fils de Raymond, ainsi qu’à M. Joseph Haas et son épouse, de m’avoir permis de combler cette lacune.

M. BERTSCH, Directeur d’école à Waldighoffen …

A mon arrivée en 1989 à la tête de la Municipalité de Waldighoffen, pouvoir compter sur le professionnalisme et l’autorité de M. BERTSCH et de Mlle ZEYER, respectivement Directeur de notre école primaire et Directrice de notre école maternelle constituait une véritable bénédiction !

J’aurai donc côtoyé directement M. BERTSCH pendant mes 7 premières années de Maire de Waldighoffen.

Malheureusement, durant cette période nous ne disposions pas des moyens de communication actuels pour notre Bulletin “Vivre à Waldighoffen” et les archives de la Commune ne me sont plus ouvertes.

J’aurais donc dû me contenter, pour illustrer cette riche période, de sa lettre de départ en 1996 que nous avions publié dans notre bulletin communal de décembre 1996.

Mais ses anciens écoliers ainsi que leurs parents n’auront aucune peine, à la lecture de l’évocation de cette période, de se rappeler quelques souvenirs très forts et surtout, de cet accompagnement par la suite dans leur vie d’adulte, de son magistère chez nous.

Heureusement toutefois que le président du “Cercle d’Histoire de Waldighoffen” ait bien voulu me communiquer une des photos de M. Raymond Bertsch “dans l’exercice de sa fonction”, chez nous.

M. Raymond BERTSCH animant une fête de l’école.

Et au terme de son activité au sein de notre école, M. BERTSCH n’a pas oublié de remercier dans un dernier message tous ceux, tant au niveau de la Mairie que de ses collègues et des parents engagés.
Il n’a oublié personne.
En voici le texte intégral :

Page extraite du “Vivre à Waldighoffen” de décembre 1996.

Le parcours de M. BERTSCH dans l’Education Nationale avant Waldighoffen …

Au début de sa carrière d’enseignant, M. Raymond Bertsch, natif de Seppois le Haut, aura connu tout d’abord, avant son service militaire, plusieurs mutations d’un village à l’autre comme c’était le cas, à l’époque, de tous les jeunes instituteurs : divers remplacements puis Altkirch (au CET), Pfastatt, Lutterbach, Tagolsheim.

Après son service militaire, il fut tout à tour nommé à Grentzingen (de 1964 à 1967) puis à Durmenach de (de 1967 à 1984) avant de terminer son parcours d’enseignant à Waldighoffen.

M. BERTSCH, aux côtés de l’équipe USEP de Grentzingen

NOTA : on peut reconnaître M. Laurent SCHERRER, accroupi, tenant un ballon (2ème à partir de la droite)

M. BERTSCH et le football …

L’INSTIT’FOOTEUX … DEVENU LE PAPE DU SUNDGAU DE L’ARBITRAGE ALSACIEN

AVANT 1996

Le joueur de foot

Footballeur au FC Seppois jusqu’en 1969 avec le palmarès suivant :

  • un des meilleurs buteurs en 1966 (38 buts marqués)
  • accession en Division 1
  • vainqueur du Challenge de la meilleure équipe
  • Dirigeant des jeunes de 1967 à 1972 à l’AS Durmenach où il devient membre du Comité et décroche avec ses jeunes le titre de Champion du Haut-Rhin en USEP-FOOT à 7 en 1970.

L’arbitre

Successivement, Raymond Bertsch gravit les échelons :

  • en 1972, il passe avec Mention Très Bien l’examen d’Arbitre
  • en 1974, il est nommé Arbitre de Division
  • en 1976, il passe avec succès l’examen d’Arbitre de Ligue B
  • en 1979, il accède au titre d’Arbitre de Division d’Honneur.

    Raymond restera parmi l’élite régionale de l’arbitrage jusqu’en 1985, année où il achèvera sa carrière d’arbitre de Ligue en dirigeant la finale de la Coupe d’Alsace opposant VAUBAN / SR COLMAR : 5 à 1
    Durant cette période, il aura dirigé plus de 700 matchs avec notamment une finale régionale en Promotion d’Honneur en 1976 et 2 finales Coupes CMDP Secteur Sundgau.
    Les joueurs de l’époque se souviennent sans doute de son autorité sur les terrains de jeux …
“J’écoute …
… mais ici, c’est moi le chef !”

Pour être complet, il convient de rappeler ses interventions de juge de touche en championnat de France 3ème et 4ème division.

M. Robert WURTZ, arbitre international considéré comme l’un des meilleurs arbitres mondiaux n’a pas manqué de relever “sa personnalité très forte, sûre et solide comme ses 40 années au service du football alsacien”

(M. WURTZ lui avait attribué, dans le passé, la note de 17,5/20 au terme d’un match d’évaluation !)

Le membre de Commissions

Signalons ses fonctions de :

  • Président de la Commission Départementale des Arbitres du Haut-Rhin depuis 1985
  • Vice-Président de la Commission Régionale d’Arbitrage depuis 1985
  • Président et Vice-Président de la Commission Coupe CMDP Secteur Sundgau depuis 1977
  • Membre du Centre de Formation Sportive (CFS) depuis 1984.
  • Membre du Comité Directeur de la Section Régionale de l’Union Nationale des Arbitres de Football (UNAF)
  • Participant au contrôle des jeunes sur les stades de l’est de la France

APRÈS 1996

Le départ à la retraite, loin d’être un aboutissement, fut pour M. BERTSCH l’occasion de s’investir encore plus dans ce qui constituèrent les piliers de son engagement associatif

Il convient de relever son rôle particulièrement actif dans l’organisation et le déroulement des “Coupes du Crédit Mutuel de Football du secteur du Sundgau” comme en témoigne cet extrait de l’avis de décès du Crédit Mutuel.

M. BERTSCH et le Crédit Mutuel …

M. BERTSCH fut aussi membre du Conseil d’Administration des Caisses du Crédit Mutuel DURMENACH/WERENTZHOUSE dont il fut le Président durant de longues années.

Et c’est d’ailleurs sous sa présidence que cette section locale décida de fusionner dans “REGIO PLUS” du Crédit Mutuel avec pour siège à Waldighoffen.

Son appui pour cette décision fut sans doute décisive.

UNE VIE …

Une autre facette de la vie de Raymond …

Son fils Alain, dans son dernier A’Dieu à l’église de Grentzingen, a résumé ce que furent par ailleurs les années de retraite de Raymond au sein de sa famille avant que ne le rattrape sa dernière épreuve :

“Sa deuxième grande passion était la pêche. Au début il aimait taquiner la truite dans nos rivières sundgauviennes. Puis au bord des étangs à pêcher la carpe en compagnie de ses petits enfants, de sa famille ou de ses amis.
Sa retraite était rythmée par la pêche et les siestes sur un transat dans son jardin en compagnie des chiens Cookie, Tina et Pet.
Il adorait également passer de bonnes franches rigolades en famille ou avec des amis à l’étang de Chavanatte”
.

… avant de conclure

Nul effort véritable n’est en vain. Regardez les champs là-bas. La graine qui y est semée doit rester en terre pour un certain temps, puis elle pousse et le temps venu, produit des centaines de son espèce.

(Abdul Ghaffar Khan, Gandhi de l’Islam) 

Mes sincères condoléances à la famille en deuil.

Henri HOFF
Maire honoraire de Waldighoffen

partages