De la belle musique …à la perfection !

Église comble ce samedi soir à Illfurth, tout comme la veille, tout comme il y a un mois en salle de spectacle de la Comète à Hésingue.
Une offre de places largement insuffisante pour la demande d’un public de mélomanes comblés !

Un programme d’exception exécuté par un orchestre et des chœurs d’exception !

Et surtout un orchestre, la Jeunesse Accordéon Sundgau (Orchestre d’Accordéon du Sundgau), unique en France et certainement dans le monde, en réussite complète d’une osmose entre accordéons et cuivres pour un résultat éblouissant !

Prenez quelques minutes pour savourer cette vidéo, enregistrée en l’église d’Illfurth sur smartphone et montée par Francine Hoff. 11 mn pour un concert de près de 3h. Ce n’est bien sûr qu’un reflet de la qualité de ce superbe moment :

J’ai adoré …

J’ai adoré découvrir les 18 tableaux musicaux de l’Opéra de Carl Orff, illustrant l’infinie diversité de la vie dont la « roue tourne, tourne » sans cesse,enchaînant et entremêlant successivement violence, force, douceur après les prestations d’ouverture d’une palette très large du Quintette de l’Ecole et de l’Orchestre d’Accordéon du Sundgau

J’ai adoré la voix toujours inspirée de Henri Fritsch mariant poésie et réflexion aux thèmes célébrés : le Printemps, la Taverne, l’Amour…

J’ai adoré la charmante participation de « petits choux » à peine hauts de quelques années et chantant de mémoire sans partition…

J’ai adoré les remerciements particulièrement bien distribués par M. Philippe REY créateur et chef d’orchestre de cette mémorable soirée et Jean-Jacques SCHNECKENBURGER, président de la JAS,

J’ai adoré (permettez moi cette petite note plus personnelle) compter dans cette grande réussite la participation d’ARPEGE, l’ensemble vocal dirigé par Jean-Pierre KUNTZ, habitant de mon village de Waldighoffen.

J’ai adoré, j’ai adoré …

Oui, notre Sundgau compte dans ses rangs de grands talents…

Rien qu’à Illfurth, nous avons pu mesurer ceux de 35 musiciens et 130 choristes, forts de leur union autour d’un remarquable chef d’orchestre : Philippe REY (JAS), de la Directrice des chœurs et de Turbulence Albane JOERGER-DOPPLER, du directeur d’Arpège Jean-Pierre KUENTZ et du Directeur de Liederkranz Raymond SUTTER.

Je pourrais par ailleurs citer d’autres talents comme ceux de la Société de Musique Concordia de WALDIGHOFFEN dirigée par Mario WEIGEL qui se distingue en particulier par un remarquable Concert d’automne chaque mois de novembre, ou ceux de nos groupes de théâtre comme celui du Cercle St Michel de Riespach autour de Jean-Charles MATTLER …

…mais il manque un toit pour les abriter

M. Jean-Jacques SCHECKENBURGER, Président de la JAS, a lancé un appel à nos Elus en rappelant que la préparation de L’Opéra « Carmina Burana » à nécessité deux ans de préparation et de répétitions pour une possibilité de … 4 présentations, l’église d’Illfurth s’avérant le seul lieu disponible assez vaste dans notre Sundgau (hors La Comète, en marge géographiquement) pour un tel projet.

J’avais, comme Maire de Waldighoffen, initié une réponse à ce désert culturel : le Whub qui devait offrir une salle culturelle de 400 places dans des conditions d’accueil, de confort et surtout d’acoustique dignes de la qualité du spectacle organisé par la JAS et ses partenaires.

Bien plus, la proximité du réseau régional de la fibre optique, véritable autoroute de la Communication nous permettait une diffusion en externe des grands événements. Les dures contraintes d’une préparation de deux ans pour un spectacle prenaient ainsi tout leur sens en regard de l’importance du public pouvant être directement touché.

Startups, entreprises innovantes et acteurs de tous ordres se serait rencontrés autour de la créativité et de l’avenir de leur business. La culture apporte également cela aujourd’hui.

Et dès lors, nous aurions pu être, nous étions en avance pour les temps qui viennent !

partages