World Trade Center : les cancers en forte hausse

Les attentats du 11 septembre 2001 ont provoqué directement la mort de très exactement 2977 personnes appartenant à 93 nationalités, dont environ 2200 pour les seules tours jumelles. A ces victimes s’ajoutent 6291 blessés.

Mais la facture ne s’arrête pas là ! Car ce n’est qu’en 2019 soit 18 ans plus tard que les périodes d’incubation liées à l’exposition des produits toxiques (une combinaison inédite d’amiante, de métaux, de fibre de verre, de carburant …) contenus dans les débris des tours jumelles, arrivent à leur terme.

L’ampleur du problème …

On estime que plus de 400 000 personnes ont été exposées aux produits toxiques de la “pile”, nom donné à l’amas de débris découlant de l’effondrement des deux tours.

En 2011, le gouvernement américain a mis en place un programme, le “World Center Heath Program” pour soigner les populations affectées en lien avec les attentats.
Sur 95 000 personnes inscrites, 14 030 sont de fait concernés par une forme de cancer.

Les cancers liés au 11-Septembre …

Ces types de cancers sont au nombre de … 68 !
Les plus fréquents concernent la peau (3 891 cas) et la prostate (2 927 cas) pour lesquels les premiers répondants représentent 70%.
Apparaissent aussi des cancers du sang, du cerveau, de l’utérus et des formes plus rares affectant le foie, les reins et les os.
Très rare chez l’homme, le cancer du sein est surreprésenté chez les riverains et premiers répondants (pompiers, ambulanciers, policiers, volontaires)
“Les autorités nous disaient qu’il n’y avait pas de danger. Tous les élus nous encourageaient. On nous félicitait pour le service que nous rendions au pays. Et nous, nous remplissions notre devoir de citoyen.” !

Jusqu’à quand ?

Les premiers cancers ont commencé à tuer en 2018.
Le financement du fonds de compensation créé pour soigner les victimes du 11- septembre a été étendu par le Congrès américain jusqu’en … 2090 !

Source : Journal “La Croix” du 11 septembre 2019 – article Alexis Buisson.

partages