M. Gérard GRIENENBERGER, accueillant M. Nathan KATZ , le “prince des poètes alsaciens”, le 13 juillet 1980.

Il est des actes forts …

Il est des actes forts dont l’importance ne se mesure que “dans la patience et la longueur du temps” qui “font plus que force et que rage”. (Jean de la Fontaine)

En décidant le 20 septembre 1979, sur initiative du Maire Gérard GRIENENBERGER, de lancer le projet d’un “berceau culturel” à Waldighoffen, nos Elus municipaux de l’époque ne pouvaient se représenter l’importance que pouvait prendre leur décision pour l’avenir.

Mais en invitant Nathan Katz, enfant de notre village, à l’inaugurer, ils renouaient un lien solide avec notre histoire passée pour enchanter l’avenir. Ils ne se trompaient pas sur la symbolique du Message !

J’ai toujours pensé qu’il fallait s’intégrer dans l’héritage et non se l’accaparer, ne jamais casser ce lien pour se l’approprier, lien dans lequel nous ne sommes qu’un maillon de passage.

C’est pourquoi, j’ai toujours tenu à respecter ce qui revient à chacun et à chaque génération et ne pas couper ce lien invisible qui donne un sens à ce qui unit durablement les membres d’une Communauté humaine, parfois de manière inconsciente mais si forte.

Petit retour sur un “Acte fondateur”…

Edito du Maire Gérard Grienenberger
(Lien communal 4/80)

Présence de Waldighoffen aux obsèques de Nathan KATZ
(Lien communal 2/81)

L’Au-Revoir du Maire Gérard GRIENENBERGER

“… Nathan, tu seras ici éternellement”

Les Remerciements de Françoise KATZ

“… La fidélité que vous lui portez”

Lancement d’une politique culturelle municipale à Waldighoffen
(Lien communal 3/82)

De la décision du Conseil Municipal du 20 septembre 1979

M. Gérard Grienenberger écrivait dans ce lien communal

“Nathan KATZ avait dévoilé en personne le 13 juillet 1980 la plaque du centre culturel et sportif de Waldighoffen (son village natal) qui porte désormais son nom et son oeuvre de Poète

Décidé et approuvé en séance du conseil municipal du 20 septembre 1979, ce nouvel équipement est appelé à servir désormais de structure d’accueil et de berceau culturel aux onze sociètés locales regroupées sous l’égide d’une association de gestion de la salle”.

… à l’embauche d’un animateur culturel en 1982

Nomination d’un Animateur Culturel en 1982

Et l’image d’un Nathan Katz heureux …

Dans son Edito du premier numéro de l’année 1982, le Maire Gérard GRIENENBERGER écrivait :

“L’image d’un Nathan KATZ heureux, prise lors de son séjour à Waldighoffen le 13 juillet 1980, s’introduira régulièrement dans vos foyers pour vous rappeler son attachement à la belle région dans laquelle nous avons la chance de vivre.
Elle nous rappelle également que la prochaine nuit de Noël il aurait fêté ses 89 ans et que le 12 janvier 1982 il nous manquera déjà depuis 1 an.”

Couverture du bulletin communal durant toute l’année 1982

La juste place de Nathan KATZ à Waldighoffen …

La juste place de Nathan Katz se trouvera toujours au sein de l’espace culturel qu’il est venu inaugurer le 13 juillet 1980.
Gérard GRIENENBERGER l’a bien compris et lui est resté fidèle jusqu’au bout : quand il a restauré la place Jeanne d’Arc, à la fin des années 80, il a laissé fidèlement la sculpture de notre poète parmi ceux qui seront toujours les siens, dans cet “Espace Culturel Nathan KATZ” qu’il a inauguré comme dernier message heureux pour l’avenir de son village natal
.

Haut de page

Retrouvez ici l’ensemble de mes articles ayant un lien avec Nathan KATZ.

partages