Les Dolomites (Sud Tyrol) sont classées comme héritage mondial de l’humanité par l’Unesco depuis 2009.

Les Dolomites sont un massif montagneux au nord est de l’Italie, dans le Trentin et la Venetie, situées de l’Adige à la Piave et au nord par la vallée de Pusteria et au sud par le val Sugana.

C’est un massif de calcaire très érodé, qui fait partie de la chaîne des Alpes, qui comprend 18 sommets dépassant les 3000m… (Nous avons marché autour de 2500 m). D’où les merveilles géographiques et géologiques qu’on y découvre.

Le nom de Dolomites a été donné en référence au géologue français Gratet de Dolomiequi découvrit les pierres calcaires très peu effervescentes en 1791. Ce nom fut donné en 1876 à cette région des Alpes.

Nous y avons passé quelques jours fin août 2017, à Selva di Val Gardena, avec des amis.
Selva di Val Gardena (en allemand, Wolkenstein in Gröden ; en ladin, Sëlva) est située dans la province autonome de Bolzano dans la région du Trentin-Haut-Adige.

Voyez notre vidéo (2mn30) qui vous donne une idée de ces magnifiques paysages :

Et ci-dessous quelques photos ! (cliquez sur ce lien si vous voulez les voir tout de suite)

On vous explique … la particularité des 3 langues de cette région (ce panneau est écrit dans les 3 langues) :

L’allemand :
Le Sud-Tyrol est une région majoritairement germanophone. Environ 70 % des habitants déclarent appartenir à ce groupe linguistique. D’un point de vue historique, la large diffusion de la langue allemande est due aux tribus germaniques, alémaniques et bavaroises qui étaient établies en partie dans le Sud-Tyrol actuel. Dans les rues, on parle principalement le dialecte sud-tyrolien, qui diffère sensiblement de l’allemand standard.
L’italien :
Représentant un pourcentage de 26 %, le groupe linguistique italophone est le second plus important du Sud-Tyrol mais aussi le plus jeune culturellement et historiquement parlé. Le pourcentage d’italophones a notamment augmenté à l’époque du fascisme sous Mussolini, dans un effort d’« italianiser » la population.
Le ladin :
Les Ladins représentent moins de 5 % de la population du Sud-Tyrol, et sont ainsi le plus petit groupe linguistique même si la langue en soi est la plus ancienne. Le ladin, également appelé rhéto-roman, est une langue néo-latine ou romane, issue du latin populaire et de la langue primitive rhétique, au temps de la conquête des Alpes par les Romains (Ier siècle av. J.-C.). La plupart des Ladins vivent dans les vallées Val Gardena ou Val Badia. Les langues rhéto-romanes sont également parlées dans le canton des Grisons en Suisse et certaines vallées du Trentin.

 Des photos :

  

  

Haut de page

partages