pour un bon départ dans la vie

Le passage de la si belle et spontanée activité tous azimuths de l’enfant à la désolante apathie quasi-généralisée de l’adolescent a de quoi interpeler !

Mais ce n’est pas une fatalité, juste une période où se joue une vie … en qualité et sans doute en longévité.
Une période à accompagner avec … tact et discernement !

A 94 ans et demi, Marcel …

A 94 ans et demi, Marcel RÉMY vient de grimper le Miroir de l’Argentine en compagnie de ses 2 fils de 64 et 61 ans.
Trois heures d’approche sur un sentier très dur, 450 mètres de calcaire usé et lisse, 14 longueurs de corde, une arête escarpée après le sommet, et un retour dans la vallée en … parapente !

Miroir de l'Argentine

Marcel Rémy en pleine escalade

Ancien employé des chemins de fer helvètes jusqu’à sa retraite prise en … 1973, Marcel ne veut pas se confier sur le nouveau tour qu’il cache déjà dans son « sac de montagne » à ses fils !

Quant aux ados …

Ce qui préoccupe de plus en plus les parents, ce n’est pas une multiple activité mais, au contraire, leur esprit casanier et leur sédentarité liée à de véritables addictions virtuelles.

Groupe d'ados occupés ailleurs

Forte activité … virtuelle !

Et pour les médecins, avec ce phénomène de société couplé à une alimentation trop riche, on « fabrique » de futurs malades.
Ainsi, en près d’un demi-siècle, nos Collégiens auraient perdu près d’un quart de leur capacités cardiovasculaires.
Par exemple, en 1971, ils couraient en moyenne 600 mètres en 3 minutes. En 2013, il leur en fallait une de plus pour parcourir cette distance.

Pour orienter l’Ado refroidi vers … Marcel qui chauffe

Foin des efforts physiques, de la sélection et de la compétition qui les rebutent !

Et Cap sur la motivation du plaisir et celle, essentielle, de la pratique collective.

Le départ de la course est donnée

Course d’orientation motivante

Motivations personnelles comme la performance, le dépassement de soi, la course solidaire, l’habillage ludique permettant de faire oublier l’effort comme par exemple la course d’orientation : voilà la bonne piste !

Pour ainsi …

…par des occasions « extra-ordinaires », d’amener les Adolescents à se dépenser physiquement avec la possibilité, très tôt, de définir collectivement avec eux leurs projets, puis leur permettre ainsi, parfois déjà dès 17 ans, de les mener à bien en totale autonomie « .

(Sources : Journal La Croix du 03 décembre 2017)

Tout sur mon dossier « Mieux-Etre »

partages