Qui ne connait pas René Minéry dans notre région ???

Pour parler de lui, je vais citer le texte que j’avais écrit pour ses 80 ans que nous avions dignement fêtés le 16 avril 2010, Municipalité, Cercle d’Histoire, Musique Concordia et habitants. Un beau moment convivial :

« René MINERY : 80 berges entre les berges du Rohrbach et les berges de l’Ill :

Cliquer sur René, c’est partir à l’aventure, surfer sur notre histoire et sur l’humour à chaque ligne …

16 avril 2010 : Toute une soirée sans épuiser le sujet

Cette très belle soirée d’anniversaire du 16 avril n’avait sûrement laissé personne sur sa faim : petits plats dans les grands, humour évidemment, musique, discours, rétrospective vidéo par ses deux filles : José et Dominique, anecdotes qui n’ont cessé de dérider la soirée, surprises concoctées par le tout jeune Cercle d’histoire : le dernier bébé de René.
J’ai le plaisir de me trouver sur cette photo avec Annette et René.

Pourquoi sont elles passées si vite, ces années ?

Comment les raconter ?

J’ai essayé de résumer, conscient de la difficulté de la tâche et de l’inévitable piège d’une simple énumération forcément réductrice et incomplète !

Flashs sur une vie sans que l’on puisse espérer épuiser le sujet ?

Comment et dans quel ordre dessiner les multiples trajectoires, quelles partitions parcourir, quels sports décliner, quels chemins éclairer ?

Le risque est partout : comment faire pour ne rien oublier ?

En fait René ne se décrit pas, il se vit au jour le jour et à chaque rencontre !

Et il nous garde en réserve tellement de richesses sur notre histoire locale dans son ordinateur dont il laisse échapper chaque jour quelques bribes sans négliger par ailleurs de l’alimenter à l’autre bout.

Ce qu’il a avoué !

  • Société de gymnastique et de basket ball (Président)
  • Champion du Haut-Rhin de gymnastique AGR 1953
  • Jeunesse Agricole Chrétienne, parents d’élèves (création de la 1ère école de parents)
  • Syndicat d’Initiative de la Haute Vallée de l’Ill (Vice Président)
  • Jeunesse Accordéon du Sundgau ( Président fondateur)
  • Conseil de Fabrique de l’église (pendant 22 ans)
  • Donneurs de Sang
  • Municipalité de Waldighoffen (dont il fut Adjoint)
  • Crédit Mutuel Régio Plus
  • Promowal
  • Club des gens heureux
  • Groupe de l’Amitié
  • Société d’Histoire du Sundgau
  • Cercle d’Histoire de Hésingue
  • Cercle d’histoire de Waldighoffen
  • Association Culturelle et Sportive Peugeot (section peinture)

Ce qu’il n’a pas dit !

  • Historien, humoriste, pamphlétaire, enquêteur
  • Dessinateur-graphiste, peintre, généalogiste
  • Acteur, animateur de soirées de variétés, animateur radio locale
  • Culturiste (avant la mode), gymnaste (vice champion d’Alsace)
  • Coiffeur, employé puis cadre chez Peugeot
  • Illustrateur d’Annuaires : Société d’Histoire du Sundgau, Musée des Amoureux
  • Participation au lancement de la Rega et d’Héli-Secours
  • Illustration de cartes postales, de cartes de vœux, de logos d’entreprise d’assiettes souvenir, d’étiquettes de vins, de bulletins communaux, de flammes d’oblitération…
  • Reporter spécial sur divers sites Internet
  • Animateur naturel de chaque réunion ou manifestation  auxquelles il est amené à participer
  • Ce que nous ne pouvons imaginer
  • Ce qu’il fera demain et comment il le fera ! »

En fait, nous avons tant de bons moments communs avec lui. Ses activités furent si nombreuses et variées que je ne peux en citer que quelques-unes, en vrac.

Par exemple, le 13 novembre 2010, il est passé sur France 3 Alsace, dans une émission en alsacien animée par Bénédicte Keck. C’était pour lire un texte de Nathan Katz au 2e anniversaire de notre Médiathèque. Un moment savoureux :

2 ans avant, en novembre 2008, il était intervenu pour lire un autre poème de Nathan Katz, à l’inauguration de notre même Médiathèque Nathan Katz dans un beau costume :

Pour ses 85 ans (je n’étais plus maire mais toujours son ami), le journal l’Alsace résumait bien les importantes étapes de la vie de René ainsi :

« Historien, généalogiste, écrivain, pamphlétaire, humoriste, dessinateur-graphiste, gymnaste, culturiste, basketteur, René Minéry aura presque tout fait dans sa vie. Né le 8 avril 1930 à Hésingue, orphelin de père à 3 ans, il a accompagné sa mère à Waldighoffen, où elle s’est installée et a travaillé dans le textile Lang.

Jeune homme, il fut coiffeur puis employé et cadre chez Peugeot, mais le sport fut sa grande passion, notamment à la section gymnastique du Bangala. « Nous nous entraînions dans le réfectoire des usines Lang, la seule grande pièce chauffée du village. » Il a pratiqué le basket qu’il a présidé et le culturisme. Il a participé à la JAC, au conseil de fabrique de l’église et au don de sang. « Athlète, il avait du succès auprès des filles et, au théâtre, il aimait les rôles de centurion romain » , se rappelle son épouse. Précurseur de l’association des parents d’élèves Apepa, il a suivi sa fille aînée à la JAS (Jeunesse accordéon Sundgau) et en a aussi assuré la présidence.

Dès 1965, avec Maurice Gully, président du syndicat d’initiative de la haute vallée de l’Ill, il a organisé les quinzaines commerciales, les journées agricoles, gastronomiques et les concours de bétail. Promowal lui a succédé, auquel il a également participé avec les Braderies jurassiennes et les Music-Parades. Il a aussi contribué au lancement d’Héli Secours 68 ainsi qu’aux spectacles Sing mit uns et plus tard au groupe vocal de l’Amitié d’André Weigel. En 1978, René Minéry a édité Waldighoffen, l’histoire d’un village , suivi en 1986 par Le Sundgau au travers de ses anecdotes et en 1988 par un livre sur les sapeurs-pompiers du Haut-Rhin. Co-auteur d’ouvrages sur Bâle et la Regio, de fascicules sur Ballersdorf, Moernach, Roppentzwiller, Jettingen, autodidacte et amoureux de l’encre de Chine, il a illustré, entre autres, l’Annuaire de la Société d’histoire du Sundgau, du Musée des amoureux, des cartes postales, des cartes de vœux, des bulletins communaux.

« Son dernier bonheur est la Société d’histoire de Waldighoffen » , confie sa femme Annette, née Huss. Uni le 29 juillet 1955, le couple a deux filles : Josée, mariée avec Guy Totems (deux garçons, Julien et Lucas) et demeurant à Châtenois-les-Forges, et Dominique, épouse de Jean-Claude Kaiser (un garçon Guillaume) et résidant à Waldighoffen. »

Je n’oublie en effet pas que René a mis en page pendant plusieurs années notre bulletin municipal au début de mes mandats de maire. Puis il fut relayé par mon épouse Francine qui a fait les mises en pages numériques jusqu’en 2008 (… travail pas du tout fictif, mais gratuit …, tout comme le travail de René pour la collectivité 😏).

Il continua à y écrire des articles sur l’histoire du village, qui se trouvent également dans le site internet de la commune. René fut aussi un reporter plein d’humour sur les travaux de la rue du 19 Novembre dans ce même site waldighoffen.com (que j’ai voulu à partir de 2010).

Pour trouver un document sur la Société de Gymnastique dont René a été un membre éminent, cliquez ici.

Ci-dessous des Fac Similés :

L’Histoire d’un village sundgauvien (1978 – Editions Salvator)

« Les Sapeurs-Pompiers du Haut-Rhin » (1988 – Editions du Rhin) et « Le Sundgau à travers ses anecdotes » (1985 – chez le même éditeur) :

Et le document « 120 ans des Abbés Ditner »(1989) :

Et pour finir, et c’est une distinction amplement méritée, Nicolas Jander, conseiller départemental, a remis à René la médaille départementale de la vie associative au cours des voeux du maire de janvier 2016 (photo DNA) :

Bravo René, et au plaisir !!! 

Haut de page

partages