De l’ombre 2018 à une nouvelle lumière 2019 …

« Ce qui rend le jour de l’An si drôle, c’est que, d’un coup, tout le monde prend une année de plus.
Le coup de vieux qui, lors d’un anniversaire, ne frappe jamais que celui qu’on fête, est, en ce réveillon, distribué à chacune et chacun. Et chacune et chacun peut, le lendemain constater comme il se remet moins bien de sa longue veille, et comme marque sur son visage le passage de l’année qui vient de s’écouler.

Sous la danse et malgré les coupes de champagne, chacun en ce 31 décembre est renvoyé à la méditation silencieuse du temps qui passe.
Le jour de l’An, cette universelle vexation.

Minuit : l’heure du crime par quoi meurt notre jeunesse. Mais aussi la dernière heure du jour d’avant.

Minuit : des cris de joie un peu hystériques soufflent la nouvelle année.

Car celles qui suivent, déjà, appartiennent au matin, à la jeunesse d’un jour qui va se lever, à la chance encore offerte d’inventer l’avenir.
Parce qu’être plus vieux, c’est savoir un peu mieux ce que l’on veut faire de cette vie, la nôtre, dont la source, on le sent, est au-delà du temps. »

(Extraits du billet de Martin Steffens, journal La Croix du 31 décembre 2018)


Plus qu’un vain Voeu, je souhaite vous adresser un bienveillant conseil pour 2019 … 

« Vous ne pouvez empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais ne les laissez pas nicher dans vos cheveux »
Proverbe chinois

… en avant !

Lucky year 2019 with very much … dreamtimes !

partages